Les évaporés, Thomas B. Reverdy

Présentation de l’éditeur

A San Francisco, Richard B est recontacté par son ancien amour, Yukiko. Celle-ci sollicite le détective privé pour l’aider à retrouver son père. Tous deux partent au Japon… Ce roman suit quatre personnages en parallèle : Richard B, Yukiko, son père Kaze, et Akaïnu, un enfant des rues dont la famille a disparu dans un tsunami.

Avis

Nous suivons plusieurs personnages dans ce roman, tous liés par plus ou moins de liens. D’abord Yukiko, qui est au centre de tout, qui fait le lien, une jeune femme japonaise installée à San Francisco dont le père a disparu. Kaze, le père, qui une nuit devient un « évaporé », l’évaporation étant un phénomène au Japon qui qualifie les personnes adultes qui disparaissent du jour au lendemain. Ces personnes ne sont pas recherchées, car il n’y a pas eu de crime, et que c’est un déshonneur pour la famille. Ensuite autre personnage important, le détective Richard B., ancien amant de Yukiko, qui tente de l’aider à retrouver son père. Mais pour quelqu’un qui ne connaît pas du tout le Japon et ses codes, cela s’avère difficile et la découverte peut être compliquée. Il nous permet de jeter un regard d’étranger sur le pays et surtout d’interroger sur les coutumes, les mœurs, et les problèmes de société (comme les nombreux yakuzas). Enfin, grâce au jeune Akaïnu, nous abordons la pauvreté, la débrouille et surtout l’après Fukushima.

 Hommage à Richard Brautigan, poète américain passionné du Japon (Richard B.), mais aussi témoignage, vision du Japon contemporain, entre modernisme et tradition, analyse occidentale et vision orientale, yakuzas, Fukushima … Polar, histoire d’amour, roman social, tout y est !

 Si je reconnais totalement le style entraînant de l’auteur, l’histoire qui est bonne, objectivement tout est vraiment pas mal … Mais nous ne nous sommes pas rencontrés ce livre et moi, et c’est dommage, mais cela arrive. Je comprends parfaitement ce qu’on lui trouve, tout ce qu’on dit de positif sur lui, et pourtant, non je n’ai pas accroché.

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

,

par

Commentaires

2 réponses à “Les évaporés, Thomas B. Reverdy”

  1. Avatar de Jostein
    Jostein

    Des avis très partagés sur ce roman. On embarque ou pas pour ce Japon vu par Reverdy.
    J’ai craqué sur le regard d’Akainu.

    1. Avatar de Loucy
      Loucy

      Effectivement, c’était le point de vue le plus touchant j’ai trouvé. Je n’ai malheureusement pas embarqué pour le Japon, mais ça arrive, qui sait peut-être qu’à un autre moment, j’aurai eu un coup de coeur!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.