W.A.R.P. : l’assassin malgré lui, Eoin Colfer

Présentation de l’éditeur

Nom de code : W.A.R.P. Programme de protection des témoins du FBI classé ultrasecret jusqu’au jour où… Ryley, un orphelin de l’époque victorienne, se retrouve soudain projeté dans le xxième siècle, bientôt suivi par son maître, le diabolique… Albert Garrick, illusionniste et tueur à gages, lancé sur ses traces et celles de… Chevie Savano, la plus jeune agente du FBI, qui n’a pas froid aux yeux. Une hallucinate course-poursuite à travers le temps, Riley et Chevie sortiront-ils vivants de cette traque implacable ? Et pouront-ils empêcher le redoutable Garrick de s’approprier les clés du programme WARP et de changer le cours de l’Histoire ?

Avis

Avant Noël, j’ai reçu un petit cadeau de Gallimard jeunesse : le premier tome de la nouvelle série d’Eoin Colfer !  Je me souviens avoir beaucoup aimé Artemis Fowl dans ma jeunesse (!), même si je me suis arrêtée au tome 4, j’étais donc assez intriguée par ces nouveaux héros. D’autant qu’à force de le répéter sur ce blog vous le savez, j’adore les voyages dans le temps !

Nous suivons Chevie Savano, une jeune fille agente du FBI, qui a son petit caractère, qui m’a un peu agacée par moment je dois avouer, et Riley, orphelin de la fin du XIXe siècle, que j’ai beaucoup aimé.

C’est un roman très rythmé qui nous fait traverser plusieurs époques. Tout d’abord, nous découvrons l’histoire – incomplète – de Chevie lors de notre époque. Puis nous découvrons l’affreux Garrick, à la fin du XIXe siècle … Par un évènement étonnant, Riley se retrouve transporté à notre époque, suivi rapidement par Garrick à la recherche de son élève.

Les personnages sont vraiment bien brossés, on les imagine parfaitement et on voit le film facilement dans notre tête. J’ai vraiment aimé être transportée ainsi d’une époque à l’autre, suivre les différentes personnalités et en apprendre plus sur chaque. Garrick est effrayant, il est très convaincant dans son rôle du grand méchant, on frissonnerait presque à l’imaginer dans notre siècle. J’ai été moins conquise par Chevie, qui m’a agacée à de nombreuses reprises par son côté têtu.

 » Lors de cette soirée, Garrick devait découvrir qu’il ressentait un plaisir presque aussi intense à oter la vie qu’à entendre monter de la salle les applaudissements de spectateurs enthousiastes. Le magicien avait alors décidé d’entreprendre une carrière nouvelle, consacrée au meurtre. »

Le rythme est très prenant, on dévore les pages pour découvrir ce qu’il va se passer, comment nos héros vont s’en sortir, s’ils vont s’en sortir, quel sera le nouveau stratagème de Garrick … Bref, un très bon rythme, on sent la pression monter petit à petit, qui est atténuée cependant par beaucoup d’humour. J’ai retrouvé le style d’Eoin Colfer que j’avais gardé en mémoire, des personnages complets, de l’humour un peu cassant, des choses fantastiques qui nous paraissent plausibles : l’histoire de la machine à voyager dans le temps nous semble réalisable, tout comme l’idée de placer des témoins dans le passé, car après tout quelle cachette serait meilleure ?

 Bref j’ai été conquise et j’attends désormais de pied ferme le deuxième tome !

 Le premier tome sera disponible dès le 9 janvier.

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

2 réponses à “W.A.R.P. : l’assassin malgré lui, Eoin Colfer”

  1. Avatar de faelys

    j’ai passé un bon moment avec ce livre lu récemment! je parle de ton billet dans le mien.

    1. Avatar de Loucy
      Loucy

      Merci à toi ! 🙂 Effectivement on passe un bon moment avec ce livre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.