Divergente T2, Veronica Roth

 
Présentation de l’éditeur
Abandonnant une ville à feu et à sang, Tris est en fuite ; Grâce à ses facultés de Divergente, alle a réussi à échapper au programme des Érudits qui a manipulé et lancé les soldats Audacieux à l’assaut des Altruistes. En trois jours, Tris a perdu sa faction, ses amis, ses aprents. Pourtant, elle n’a pas le droit de baisser les bras. Elle seule peut se dresser face aux Érudits. Avec son frère Caleb et son petit ami Tobias, elle doit trouver des alliés parmi les autres factions, les Fraternels et les Sincères. Mais ceux-ci se montrent méfiants. Or les combats ont repris, et le temps presse… 
Avis
Attention, ceci est le tome 2, des spoilers peuvent être contenus dans cet avis !
 J’ai commencé ma lecture du deuxième tome de Divergent en luttant un peu je dois avouer, non pas à cause du livre, mais parce que j’étais dans une période de non-lecture … Sauf que Tris m’a convaincue de poursuivre son aventure et de me plonger à nouveau dans son monde, de me laisser découvrir les nouvelles informations que l’on obtient, apprécier davantage Quatre, ne pas aimer certaines personnes … Bref de rejoindre à nouveau cet univers créé par Veronica Roth… Vraiment du talent cette jeune femme ! Surtout celui de nous laisser sur notre faim lors des dernières pages … Nous revoici lancer pour une nouvelle – longue – attente.
Enfin, parlons un petit peu de ce deuxième tome. Nous retrouvons donc Tris, qui n’a pas changé, attachante mais agaçante. On retrouve aussi Quatre. Toujours pareil à lui-même également … Mieux connaître les personnages principaux et secondaires m’a beaucoup plu, m’a permis de mieux apprécier certains, d’être déçue d’autres … On en apprend beaucoup plus sur les factions et plus particulièrement sur les sans-factions. J’ai beaucoup aimé plongé plus en avant dans ce monde, en découvrir davantage, avoir plus d’informations sur les différentes factions et leurs modes de vie, sur l’historique aussi … Le tome est plus chargé en actions aussi, beaucoup de bagarres, beaucoup d’adrénalines, beaucoup d’émotions ! Si le tome 1 m’avait conquise par la surprise, celui-ci m’a moins étonnée mais je suis toujours autant éprise de l’imaginaire de Veronica Roth.
« J’ai lu quelque part que le fait de pleurer défie toute explication scientifique. A priori, les larmes ne servent qu’à lubrifier les yeux. Il n’y a pas de raison biologique pour que les émotions commandent une surproduction de larmes.
Moi, je pense que nous pleurons pour exprimer la part animale qui est en nous sans renoncer à notre humanité. Parce que, en moi, il y a une bête qui gronde et qui grogne et qui se bat pour retrouver sa liberté, retrouver Tobias et, par-dessus tout, rester en vie. Et quoi que je fasse, je ne peux pas la tuer. Alors je pleure, le visage entre les mains. »

Je vais tenter de me procurer le tome 1.5 : une nouvelle racontant un évènement du tome 1 du point de vue de Quatre. Uniquement en anglais et uniquement en électronique … Mais cela ne m’arrêtera pas, il faut juste que je vois où la trouver !
Vivement le tome 3 … Le tome 2 confirme mon coup de cœur pour cette série, même si je maintiens que je ne suis pas contente que les éditeurs aient changé le titre en DivergentE et surtout qu’ils aient changé l’univers des couvertures … Mais on ne choisit pas !

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.