Happy !, deluxe 1, Naoki Urasawa

couv30066126

Voici un prêt piège de mon cousin, en effet, dans l’idée c’est très chouette, je l’ai lu, je l’ai aimé et après je me suis penchée sur la question du nombre de tomes. 15 … QUINZE ! En version Deluxe. Mon cher cousin, tu vas donc être obligé de me prêter la suite désormais.

Naoki Urasawa signe ici l’histoire d’une jeune fille de 17 ans qui se retrouve à élever ses petits frères et sa petite sœur après le décès de ses parents. Elle aurait pu s’en sortir mais un jour, son grand frère disparaît de la circulation, laissant une dette colossale. Les employés de recouvrement commencent alors à la menacer et Miyuki décide de devenir tenniswoman professionnelle et de s’inscrire à un championnat dont le gain est évidemment un chèque du montant des dettes.

L’histoire de base est complètement folle. Qui irait sérieusement choisir une carrière de joueuse de tennis professionnelle pour rembourser des dettes ? Ce n’est pas franchement la voie la plus simple pour s’en sortir. Mais du coup, ça donne une histoire complètement barrée et géniale pour ça. On voit Miyuki tout donner pour s’entraîner, pour être au top et les dessins de tennis sont vraiment réussis. On pourrait presque se croire sur un court.

Les personnages sont chouettes, entre des personnages agréables, drôles, fous, naïfs (comme Keichiro Ohtori, le garçon sous le charme de Miyuki) et sa mère qui ressemble à un dragon, ancienne championne de tennis, qui fait tout ce qu’elle peut pour empêcher Miyuki de réussir dans cette voie. Les « méchants » (les gangsters) ont un potentiel comique important, dignes d’un gag manga, ils ne nous font pas peur, nous amusent.

Voilà un manga intéressant qui est complètement décalé avec une histoire qui pourrait sembler triste et qui pourtant nous amuse. Un premier tome réussi, maintenant reste à voir la suite !

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

3 réponses à “Happy !, deluxe 1, Naoki Urasawa”

  1. Avatar de Maxence (le cousin)
    Maxence (le cousin)

    Aaaaaaah, enfin !
    Oui, 15 tomes version Deluxe, mais quand c’est Urasawa, on ne compte pas 😉
    Et puis je compte sur ma cousine pour m’en offrir à ma fête (qui n’existe pas), à mon anniversaire etc.

    Bonne critique sinon, et je savais que ça te plairait !

    1. Avatar de Loucy

      Ton cadeau de Noël est déjà fait cher cousin ! Par contre pour ton anniversaire ça peut se négocier (et je peux faire passer le mot pour Noël !). Tu n’as toujours que le 1 ?

      J’attends les prochains conseils mangas 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.