Au bout du rêve, Sarah Dessen

Présentation de l’éditeur

Matthew Biscoe, avec ses yeux verts et ses longues dreads brunes… c’est le prince charmant, Catlin en est sûre. Depuis qu’elle sort avec lui, elle tient le premier rôle, comme dans un rêve. Matthew est vraiment différent : Catlin découvre un univers hors norme, qui lui permet d’oublier tout le reste. Sa soeur disparue, sa mère taciturne, sa vie terne. Alors, comment faire marche arrière quand leur relation devient plus difficile à vivre que « tout le reste » ?
Avis
Je retrouve Sarah Dessen comme à chacune de ses sorties littéraires depuis quelques années maintenant, et elle arrive toujours à m’émouvoir tout autant … Mon côté fleur bleue ? Dans Au bout du rêve, nous suivons Catlin, jeune fille qui vivait dans l’ombre de sa sœur, Cass, qui vient de s’enfuir. Elle doit donc désormais composer avec l’absence laissée et compense pour sa mère. Elle devient ainsi Cheerleader, sans que cela la passionne réellement, rencontre un mec dont elle tombe folle amoureuse et vit sa vie …. Evidemment, si tout cela était aussi simple, cela ne serait pas du Sarah Dessen ! 
Dans ce roman, elle aborde comme toujours les maux des adolescents et nous voyons la violence conjugale, la drogue, la difficulté de faire ses propres choix, à quel point cela est facile de s’oublier. Le thème de la violence m’a particulièrement touchée, c’est très bien décrit, la vision de la victime est forte, on sent bien toute la culpabilité, toute la honte mais aussi tout l’amour qu’il y a. Une situation qui met mal à l’aise et pourtant qui est très courante à l’heure actuelle où nombre de femmes (et d’hommes) sont violentés au quotidien. 
Les personnages sont très attachants, j’ai beaucoup aimé Catlin, j’ai compatis avec Cass et son besoin de fuir, j’ai apprécié Corinna … Rina me faisait globalement sourire, même si elle est assez caricaturale dans son genre. 
Bref, je trouve que c’est un très bon livre pour parler de la violence conjugale auprès des jeunes, que ça permet de faire passer un message, de montrer qu’être la victime est difficile, que ce n’est pas facile de parler des violences, et de montrer les différentes émotions. Le thème de la difficile orientation est plus courant, on en parle davantage, cette difficulté à choisir ce que l’on souhaite réellement et pas se conformer aux attentes que nos proches peuvent avoir pour nous. Là, c’est abordé sous le point de vue des deux sœurs, avec des attentes différentes, on l’entrevoit également avec la vie de Corinna. 
Voilà un bon roman young adult, et je dois avouer être toujours autant conquise par Sarah Dessen !
Quelques mots sur l’auteure
Sarah Dessen est une écrivaine américaine , qui vit et enseigne à Chapel Hill, Caroline du Nord.
Elle a grandi en Caroline du Nord, où ses parents étaient professeurs de l’Université de Caroline. Elle a étudié l’anglais et l’écriture. Elle a obtenu un diplôme universitaire en anglais et un diplôme de lettres.
Sarah Dessen décide de travailler comme serveuse et d’écrire le reste du temps.
Son premier roman That Summer est publié au bout de trois ans en 1996. (Source : Babelio)

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

2 réponses à “Au bout du rêve, Sarah Dessen”

  1. Avatar de latetedansleslivres

    Je n’ai encore jamais rien lu de cette auteure, mais j’en entends parler donc je me dis pourquoi pas… 🙂

  2. Avatar de Faelys

    il me semble qu’il fait partie des livres que j’ai sélectionnés pour le CDI pour un prêt d’un an. je regarde dès la rentrée et je le lis si c’est le cas!! ton billet m’a donné envie!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.