Gaspard des profondeurs, Yann Rambaud

logo_268996

 

Présentation de l’éditeur

Gaspard a treize ans. Gaspard rêve… Il rêve que son père revienne. Car cela fait plusieurs semaines que le père de Gaspard n’est pas rentré à la maison. Alors Gaspard décide de partir, sans en parler à sa mère qui est si triste, en disant seulement à son petit frère : « J’ai décidé d’aller chercher Papa… » Mais Gaspard ne s’en va pas seul. Sur la route, il rencontre un compagnon de voyage pas comme les autres : Honoré, dit Néné, qui devient vite un ami, comme un double-pour-la-vie. Et puis il y a aussi cette autre compagne, cette petite musique au son de laquelle il s’enfonce, chaque nuit, dans un monde parallèle de rêves et de cauchemars. Là, c’est comme un double-de-lui que Gaspard côtoie, avec lequel il va approcher toutes ses peurs, jusqu’à la dernière… Gaspard des profondeurs est le récit unique et inédit en littérature jeunesse de la quête d’un père et de la conquête de soi. Entre roman initiatique et récit d’aventure, la naissance d’un nouveau talent… profond!

Avis

J’ai reçu Gaspard des Profondeurs il y a quelques temps déjà, et j’en remercie encore Matéïa des éditions Hachette.

J’étais très intriguée par l’histoire de ce garçon, partant à la recherche du père qui laisse sans nouvelle, et qui va ainsi vivre une aventure. De plus, la couverture m’attirait, je la trouve vraiment jolie et réussie. Et si j’ai un passé un bon moment en compagnie de ce roman, il m’a cependant manqué un petit quelque chose pour ressentir un coup de cœur. Et pourtant, ce n’est pas faute de l’avoir espéré.

Gaspard est donc un jeune garçon, qui, triste de ne pas voir son père et déçu qu’il ne réponde pas au téléphone, décide de le retrouver sur un de ces lieux de tournée. Evidemment, la route ne sera pas simple, surtout que le fugueur est vite repéré. Dans cette aventure, il rencontrera un ami, Honoré dit Néné. Un garçon du même âge surprotégé, qui va se lancer dans le voyage également. Leur amitié est touchante, forte, on voit les garçons s’entraider pour lutter contre les épreuves qui vont se multiplier. Un échange de bon procédé : Néné aidera Gaspard à retrouver son père tandis que Gaspard permettra à Néné de voir la mer pour la première fois.

J’ai aimé leur vision à tous les deux, leurs aventures. Même si j’ai surtout préféré au final, la « deuxième histoire », lorsque Gaspard ferme les yeux et qu’un nouveau monde apparaît. Dans cet autre univers, les saisons cohabitent, des personnages étonnants apparaissent. Nous voici presque dans un conte et nous n’avons pas envie de quitter l’endroit. Pourtant, il le faut et régulièrement.

Ce deuxième monde nous est conté, dévoilé petit à petit, et nous comprenons mieux les métaphores au fur et à mesure. Le côté très imaginatif, très vivant, très lumineux se fait plus sombre, plus représentatif de l’Intérieur.

L’écriture de Yann Rambaud est fluide, il nous entraîne dans l’enfance avec justesse et émotions. Malheureusement j’avais deviné la fin assez vite, et j’étais donc peu surprise, même si la façon dont elle est amenée est très intéressante.

Un joli roman cependant.

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

3 réponses à “Gaspard des profondeurs, Yann Rambaud”

  1. Avatar de Coccinelle

    C’est dommage les fins trop prévisibles… :-/
    J’avais déjà vu ce livre autre part, et sa couverture et son résumé m’attirent pas mal, mais pas assez pour que je l’achète ! Il faut que je le trouve à la bibliothèque du coup ! ^^

  2. Avatar de Herbe Folle

    Je lis beaucoup de critiques assez mitigées :/

  3. Avatar de Johanne

    Il ne me tentait pas plus que ça…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.