L’enfant papillon, Gabrielle Massat

couv68159544

Présentation de l’éditeur

C’est au XXIIe siècle que la Cité a été frappée par un virus mortel. Depuis lors, les habitants vivent emmurés pour endiguer le fléau. Des messages de l’Extérieur, relayés par le gouvernement militaire, promettent une libération qui ne vient pas. Maïa, sous-lieutenant de 17 ans, rêve de quitter sa ville natale et cherche une faille dans les murs de la Cité. Mais un jour, son mentor Dimitri est condamné pour trahison par sa faute. La nécessité de s’échapper devient alors beaucoup plus urgente. Elle n’a qu’une seule piste : retrouver la trace du mystérieux « Enfant Papillon », seul habitant de la Cité à avoir jamais franchi le mur. Elle va pouvoir compter sur l’aide de Zéphyr, un tueur à gages atrocement défiguré, et Nathanael, un individu contaminé par le virus.

Avis

Conquise dès la présentation des nouveautés Hachette par le combo couverture + résumé, j’ai aussitôt coché ce roman et je suis bien contente de l’avoir reçu, encore merci à Cécile pour sa confiance.

Nous voici donc au XXIIe siècle, dans un monde changé. Désormais une partie de la population vit enfermée derrière des murs électrifiés. La cité est divisée entre plusieurs castes, mais ceux que nous découvrons davantage sont les militaires et les Lazul, personnes touchées par le virus qui sont mises à l’écart, traitées en tant qu’esclaves. Nous découvrons donc notre héroïne, Maïa, jeune sous-lieutenant de 17 ans, et dès les premières pages l’action est là. En moins de dix pages, nous voyons son mentor, Dimitri, se faire arrêter pour trahison. Et aussitôt nous comprenons pourquoi, Maïa nous explique en quoi elle est responsable mais surtout comment elle va devoir le sauver. Comment alors qu’elle fait partie de l’élite, elle n’a qu’une chose en tête : s’échapper, fuir cette cité et trouver une faille dans le mur. Elle va alors rencontrer des personnages peu fréquentables mais tellement attachants. Assez vite, nous faisons connaissance avec Zéphyr, un tueur à gages plein de cicatrices, qui a subi le Châtiment – autrement dit la peine qui atteint Dimitri si Maïa n’arrive pas à la sauver. Zéphyr est attachant même si on en sait finalement assez peu sur lui, il a un côté protecteur envers Nathanaël qui ne peut que nous toucher. Justement Nate, un Lazul. Nous découvrons d’abord le personnage avec la vision de Maïa, qui le voit avec tous les a priori que l’on prête aux Lazuls. C’est à peine si elle le considère comme un humain. Et c’est dur à lire, on a envie de la secouer, c’est le personnage qui m’a le plus émue, qui m’a fait passer par beaucoup d’émotions. C’est vraiment un des points forts de ce livre, un personnage que l’on retient, auquel on repense. Et finalement ce trio est également un point fort, ils sont tous très différents les uns des autres, aussi bien physiquement que dans leur personnalité.

Le rythme du livre est également très justement dosé. Gabrielle Massat a choisi de nous faire vivre l’histoire avec un compte à rebours pour sauver Dimitri. Chaque chapitre nous rapproche du Châtiment et ainsi, la pression monte. De plus les chapitres sont vraiment très très courts, du coup on tourne les pages sans s’en rendre compte, en se disant « allez, encore un chapitre » et le livre se termine. De plus, c’est un one-shot, pas de trilogie (pour une fois !) même si à la fin on se pose quelques questions, à nous de nous imaginer la suite que l’on souhaite.

Gabrielle Massat a réellement su me conquérir avec ce roman, sa plume m’a emportée dans son univers en seulement quelques pages, les descriptions m’ont permis de visualiser totalement l’histoire. On peut facilement l’imaginer transposer en film. Alors oui, vous risquez de me dire « encore une dystopie ? », mais oui encore une dystopie ! Et une bonne en prime ! Et ça fait du bien ! Ne passez pas à côté de ce chouette roman, et embarquez vite avec Maïa, Zéphyr et Nate … Je vous assure que vous ne serez pas déçus ! Voici encore un roman découvert grâce au Tremplin Black Moon, finaliste du concours, et décidément, ce concours nous a apporté de jolies nouveautés !

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

2 réponses à “L’enfant papillon, Gabrielle Massat”

  1. Avatar de PrettyBooks

    Je l’ai aussi reçu, demandé par curiosité, et je suis contente de voir des bons avis à son sujet, je vais sans doute le lire bientôt 🙂

    1. Avatar de Loucy

      J’espère qu’il te plaira autant qu’il m’a plu alors 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.