169 jours pour le faire

169 jours pour le faire, Lindsey Rosin

169 jours pour le faire

Une fois encore, c’est tout d’abord la couverture qui m’a attirée. Le thème me semblait plutôt bateau, mais pourquoi pas, l’été est là et c’est parfait pour lire des romans légers.

Nous suivons un groupe de 4 copines qui se connaissent depuis l’enfance. Layla, la super organisée qui prévoit tout, Emma, la photographe, Zoë, la timide et Alex, la sportive. Alors qu’elles se retrouvent à leur rendez-vous hebdomadaire dans le magasin de glaces, Layla annonce qu’elle est prête à avoir sa première fois avec son copain Logan avec qui elle est depuis 2 ans. C’est l’occasion de faire un Pacte : le Pacte Sexuel. Elles doivent toutes avoir leur première fois avant la fin du lycée. Pour Alex, il semble que ce soit « trop tard », et pourtant …

Si l’idée de devoir avoir sa première fois dans un temps limité pour le faire en même temps que les copines me gênait un peu au début, l’auteure s’en sort vraiment bien. En effet, loin de l’effet « Première fois = moment à glorifier au max », on parle de tout ici sans complexe. Du désir, des orgasmes, des moments ratés, de masturbation … Bref tout y passe, de façon simple et décomplexée, voilà qui peut faire du bien (haha) aux jeunes filles qui s’interrogent et qui se mettent la pression pour la première fois. Tout est dit : la première fois ne définit pas la vie sexuelle définitive, elle n’est qu’un début.

Chaque fille vit son histoire différemment et si ce n’est pas plein de suspense, on passe un bon moment. J’avais en effet deviné chaque couple qui se composerait, mais ce n’était pas gênant. On retrouve l’ambiance des romans ados type tranche de vie et c’est agréable de lire des romans qui peuvent décomplexer la sexualité féminine.

En bref, 169 jours pour le faire c’est …

169 jours pour le faire est un roman sympa qui ne bouleverse pas le genre, qui n’est pas surprenant mais qui est très agréable à lire. Pour une fois, on ne sanctifie pas la première fois. C’est une étape à passer, qu’elle se passe bien ou non. On parle de façon simple de sexualité, on évoque les différentes façons de parvenir à l’orgasme. Rien de cru, rien de vulgaire, c’est bien dosé et la touche d’humour et d’amitié dédramatise cette étape de la vie.

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

4 réponses à “169 jours pour le faire, Lindsey Rosin”

  1. Avatar de Plouf

    Muuh j’ai un peu de mal avec ce thème, j’aurais l’impression de lire American Pie mais côté féminin :/

    1. Avatar de Loucy

      J’avais un peu peur de ça aussi en fait, mais finalement non, c’est vraiment un récit sur l’amour, l’amitié et la découverte de la sexualité 🙂

  2. Avatar de La route des lecteurs

    J’ai déjà vu un autre avis positif et je suis tenté, même si je n’en fait pas une priorité 😉

    1. Avatar de Loucy

      Oui à l’occasion, c’est une lecture sympa qui se lit rapidement 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.