Le château des étoiles, Alex Alice

9782369810155,0-2305618

Présentation de l’éditeur

Et si la conquête de l’espace avait un siècle d’avance ?

1868. Au seuil d’une incroyable découverte à bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l’espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé…
Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C’est là, à l’ombre d’un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d’un engin spatial de cuivre et de bois qui s’apprête à changer le cours de l’histoire…

Avis

J’avais repéré cette bande dessinée sur le blog de ma binômette, et bien m’en a pris, car lorsqu’elle est arrivée dans l’office, j’ai pu me jeter dessus. Je craignais de n’être charmée « que » par le graphisme et la sublime mise en couleur, j’avais un peu peur de ne pas accrocher avec l’histoire et pourtant … Loin de là. J’ai beaucoup aimé suivre Séraphin dans son aventure.

La mise en couleur est fabuleuse, des tons couleur pastel, qui permettent de nous faire ressentir de la douceur, mais appelle aussi au rêve, contrastant avec l’esprit d’aventure qui se met en place petit à petit. Les couleurs plus sombres, quant à elles, montrent bien l’esprit Steampunk qui apparaît dans cette histoire.

Nous découvrons tout d’abord ce qui sera l’origine de notre aventure : la mère de Séraphin décède lors d’un vol en ballon à la recherche de la preuve de l’existence de l’éther. Nous sommes à Lille. Nous sommes au XIXe siècle. Les années passent et Séraphin grandit, passionné par les recherches de sa mère. Lorsqu’un jour, son père et lui sont convoqués par un mystérieux homme, qui a retrouvé le carnet de bord de la disparue. Les voici alors partis direction la Bavière, vers cet homme qui semble tout puissant (et pour cause puisqu’il est roi !). Il souhaite obtenir leur aide pour la construction de son propre Ethernef, une machine qui lui permettrait de se déplacer à très grande vitesse dans l’espace.

Un premier tome qui nous entraîne dans une aventure aux touches de Steampunk, ponctuée d’humour et de nouvelles connaissances sur l’éther. Vous serez, comme moi j’en suis sûre, absorbés par chacune de ces planches, chaque case, un travail magnifique ! A la fin de cette bande dessinée, on ne peut que s’interroger sur l’éther, et ressentir une envie de liberté en regardant ces planches, ces couleurs … Les personnages sont touchants. Séraphin est un jeune garçon émouvant, intelligent, plein de ressources. Ses deux acolytes, Hans et Sophie, sont plein d’humour et nous permettent de révéler des situations cocasses. On veut en découvrir plus et surtout, à la fin du premier tome, nous n’avons qu’une seule envie : foncer sur le deuxième tome (pour lequel il faudra patienter). En attendant, vous pouvez directement craquer sur la version luxe de la bande dessinée qui me fait de l’œil fortement ! Mais qui dit challenge sans achat, dit restriction et patience !

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

2 réponses à “Le château des étoiles, Alex Alice”

  1. Avatar de Stéphanie

    c’est vrai que les dessins sont magnifiques, j’aime beaucoup. Et un de plus dans ma wish

    1. Avatar de Loucy

      Oh je suis contente ! 🙂 Il est vraiment magnifique ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.