Le garçon qui voulait être Mary Poppins

Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins, Alejandro Palomas

Le garçon qui voulait être Mary Poppins

J’avais déjà eu l’occasion de découvrir la plume d’Alejandro Palomas grâce à son premier roman : Une mère. Son style transmettait déjà plein d’émotions et il nous offrait une belle galerie de personnages. Bref, j’en avais gardé un bon souvenir. Et ce nouveau roman semblait plein de promesses tant par sa couverture magnifique que par son résumé. Et on peut dire qu’il ne nous a pas menti.

Dans ce texte, on commence par faire la connaissance de Guille, un petit garçon sensible, qui voue un culte à Mary Poppins. D’ailleurs plus tard, il veut être Mary Poppins, pas être comme elle, non non, bien être Mary Poppins. C’est bien cette réponse qui va attirer l’attention de son institutrice sur lui. Et si le joyeux Guille se montrait sous cet angle pour cacher quelque chose ? Quatre personnages vont nous conter cette histoire : notre petit Guille, une psychologue qui va veiller sur lui telle une bonne fée et le père de Guillermo.

A travers cette histoire, on aborde de nombreux thèmes actuels et pas toujours faciles. Alejandro Palomas signe une histoire qui paraît simple au demeurant et qui malgré tout nous fait réfléchir sur pas mal de choses. Oui vous l’aurez compris, je ne détaillerai pas les thèmes abordés pour vous laisser le bonheur de les découvrir à la lecture.

Supercalifragilisticexpialidocious …

Une chose est sûre en tout cas : Guille ne pourra pas vous laisser indifférents. Que ce soit grâce à son amour pour Mary Poppins (et notamment ce chant avec le mot magique : « Supercalifragilisticexpialidocious »), par ses dessins que l’on découvre lors de ses entretiens avec la psychologue ou juste par sa personnalité. C’est un enfant étonnant, sensible, émouvant. On ne peut retenir de lui que sa douceur et sa luminosité.

En bref, Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins c’est …

Si j’avais deviné la fin, ça ne m’a pas gênée et cela n’a pas entravé mon émotion malgré tout. Je suis restée sous le charme de cette histoire, à la fois émue par les personnages et par le récit. Voilà un roman qui ressemble à un conte moderne, plein de sensibilité et d’émotions comme l’annonce sa couverture.

Loucy

Cyrielle, Bibliothécaire de 28 ans, blogueuse. J’aime lire (sans rire), les pingouins, les films, la musique (en jouer, en écouter), la noix de coco & la vanille. Mais surtout vous êtes sur mon bébé : Lou lit là, mon blog pour échanger autour de la lecture.

Voir les autres articles


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.